À propos de moi

Ma formation initiale m’a permis d’obtenir le titre d’ingénieur en eau et environnement. J’ai aussi un doctorat en sciences géophysiques (spécialité hydrologie, c’est-à-dire la science qui étudie les chemins de l’eau dans la nature). Ces diplômes m’ont amenée à travailler pendant plus de 15 ans dans la fonction publique d’Etat à divers postes, en France métropolitaine et en outre-mer. Après la naissance de mes 2 enfants et au gré des rencontres, j’ai cherché à donner un sens différent à mon travail et à rejoindre un domaine qui me tient à cœur depuis toujours : la santé au naturel.

Loin de moi l’envie de conseiller dans l’achat de divers compléments alimentaires qui pullulent dans les magasins bio et les parapharmacies. Je cherchais quelque chose plutôt ancré dans les capacités d’autogestion de notre corps, l’énergétique, l’alimentation et la maîtrise des pollutions. Ma découverte de la méthode ACMOS a permis d’allier mes envies d’apprendre les bases de la médecine chinoise, mes connaissances de l’homéopathie, ma spécialisation initiale dans les pollutions environnementales, et ma sensibilité aux soins énergétiques.

J’ai toujours été fascinée par les capacités de guérison des magnétiseurs. Je dois saluer ici celui qui a ôté en quelques jours, les verrues plantaires qui me faisait souffrir depuis des mois quand j’étais adolescente. J’ai souvent pensé à lui et ré-entendu ses paroles. Et il est certainement la première étincelle qui m’a amenée vers la médecine énergétique.

Ma découverte de la méthode s’est faite à petits pas, d’abord grâce à une praticienne qui a permis à mon fils aîné de dormir des nuits entières à l’âge de 2 ans… C’est sans conteste la deuxième étincelle ! Quelques années plus tard, j’ai décidé de franchir le pas et me former moi aussi. J’ai débuté la formation en 2016 et j’ai obtenu mon diplôme ACMOS en novembre 2017. J’ai poursuivi en 2018 ma formation dans le domaine de la géobiologie, tout en approfondissant la bioénergie, l’aromathérapie et la physiologie humaine.

La pratique de l’antenne de Lecher m’a confortée dans ma sensibilité et me donne confiance quant aux produits et aux soins nécessaires au patient. Elle permet aussi de travailler en géobiologie et de vérifier le positionnement neutre des zone de repos dans les habitations.

Aujourd’hui, mon objectif est double : apporter mon aide à ceux dont le corps (ou l’esprit) les font souffrir, et continuer à approfondir mes connaissances pour apporter des solutions de plus en plus pointues qui s’appuient sur plusieurs médecines naturelles.